Le Centre d’interprétation

Centre d'interprétation
420 Marie-Victorin - Tél. 819 519-6422 / Extension 3

Situé au cœur de la Réserve mondiale de la Biosphère du Lac St-Pierre, le Centre d’interprétation propose une approche concrète sur l’interrelation entre la vie végétale et animale des milieux humides. La visite du Centre permet de mieux comprendre les raisons pour lesquelles les oies et bernaches, entre autres, s’arrêtent à Baie-du-Febvre en période de migration.

Aujourd’hui, son objectif est l’éducation de la population face au milieu qui l’entoure. En résumé, cela touche la sensibilisation des visiteurs sur la nécessité de protéger les terres humides, l’invitation à l’exploration des milieux naturels, l’incitation à l’utilisation rationnelle et respectueuse des ressources du milieu.




SAISON 2017

La nature démystifiée

Vivre le Lac St-Pierre et surtout le comprendre, voilà d’abord ce que propose le Centre d’interprétation. Le découvrir sous ses différentes formes à travers les expositions, les activités et  les aires aménagées, quel beau projet! Le visiteur pourra en apprendre davantage sur la plus importante halte migratoire  printanière de l’Oie des neiges au cœur de la Réserve mondiale de la Biosphère du lac St-Pierre.

L’exposition permanente portant sur la plaine inondable, la salle audiovisuelle, le rallye et les aires d’observation, autant de moyens propres à démystifier ce milieu naturel unique.

Retrouvez le Centre d’interprétation de Baie-du-Febvre dans le circuit ornithologique du Centre-du-Québec et sur la Route des navigateurs.

« Ingéniosité au naturel »

Cette exposition temporaire permettra de découvrir la débrouillardise et l’ingéniosité des habitants autour du lac St-Pierre au fil du temps. Le premier aqueduc  fabriqué de bois installé par les citoyens, la Compagnie de Téléphone locale en sont des exemples typiques.  Et quelle débrouillardise que de récupérer les bancs usagés du théâtre St-Denis, en 1949, pour les installer dans le théâtre Belcourt naissant! Dès les débuts de la paroisse naît la Commune, un vaste pâturage estival pour les animaux. Et cette corporation est encore régie selon les règles contenues dans le Code de Napoélon. On rappellera également au visiteur, avec artéfacts et photos, la chasse au rat musqué, la chasse au canard et à la bernache par exemple.

L’exposition permet de cerner l’influence de l’identité culinaire du lac St-Pierre chez les populations environnantes.

« Jardin de pluie »

Aménagé à l’automne 2015 et atteignant son apogée pendant l’été 2016, ce jardin se veut inspirant. Il est entièrement autonome car il s’abreuve à la récupération des pluies du Centre d’interprétation. Il a été conçu afin de faire connaître les propriétés médicinales et gustatives de différentes plantes et fleurs qui y ont été ensemencées. Toutes ces plantes sont issues du Québec et on peut les retrouver facilement.  

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Migration printanière : Du 1er avril 2017 au 7 mai 2017

Saison estivale : Du 28 juin 2017 au 3 septembre 2017

Heures d’ouverture : Du mercredi au dimanche de 10h à 16h

Durée : Visite libre d’une durée d’environ 1h30

Tarification : 2$/par personne (Taxes incluses)

Précisions : Payable sur place, lors de la visite

Autres spécifications :

  • Boutique souvenirs sur place
  • Aires d’observation extérieures
  • Accès partiel pour les personnes à mobilité réduite
  • Possibilité de location de la salle de réception



Le tunnel-affût

Situé sur la route Janelle, à l’intérieur de trois bassins d’eau, une structure en bois permet de soustraire l’observateur à la vue des oiseaux, particulièrement les diverses variétés de canards. On y observe particulièrement l’Érismature rousse, une variété rare au Québec.





La Route des Navigateurs

Route des Navigateurs

la Route des Navigateurs épouse principalement le tracé de la route 132 sur une distance de 470 kilomètres et vous fait traverser les régions touristiques du Centre-du-Québec, de la Chaudière-Appalaches et du Bas-Saint-Laurent, de Baie-du-Febvre à Sainte-Luce.

www.routedesnavigateurs.ca