La migration loin d'être terminée.
2015-04-22

Cet après-midi,  on pouvait compter environ 125 000 oies blanches dans notre secteur. Deux érismatures rousses aux étangs avec leur beau bec turquiuoise.
À  l'intention d'un visiteur de l'Ontario rencontré aux étangs cet après-midi, ce message avec mes salutations : 
http://www.pbase.com/rosaire/oies2013

 

 

Déclin de la migration ???
2015-04-20

Ce midi, on pouvait dénombrer de 100 000 à 125 000 oies à Baie-du-Febvre. Serait-ce que la population commence à décliner? La mauvaise température peut être un facteur momentané car il est possible qu'un certain nombre ne soit pas revenu des champs comme c'est le cas habituellement en milieu d'avant-midi. 

Mais il est fort possible également qu'un certain nombre ait repris la route vers la Terre de Baffin.

Les étangs de la route Janelle sont totalement libres de glace. Ce midi, il n'y avait que quatre souchets.

LA JOURNÉE IDÉALE
2015-04-19

Avec la pluie annoncée pour la semaine à venir, ce dimanche sera sans doute la journée idéale pour l'observation des oies blanches et des nombreuses autres variétés d'oiseaux à Baie-Du- Febvre.

MIGRATION STABLE.
2015-04-17

On estime de 175 000 à 200 000 le nombre d'oies dans le secteur de Baie-du-Febvre aujourd'hui. Nous sommes probablement dans la période la plus intense de la  migration. D'ici quelques jours, il est à prévoir que leur nombre pourrait diminuer peu à peu. On peut affirmer qu'il y aura des oies jusqu'à la première semaine de mai,  mais en petit nombre à ce moment-là.

L'un des ornithologues les plus avertis du québec, M. Michel Bertrand, a  dénombré pas moins de 40 variétés d'oiseaux incluant un aigle royal et deux pygargues dans notre secteur. On compte également plusieurs variétés de canards, mais leur nombre n'est pas encore élevé.

Le premier étang de la route Janelle est à l'eau libre, cependant on n'y voit encore aucuns oiseau. Le deuxième est majoritairement couvert de glace.

Les visiteurs en fin de semaine ne devront pas être surpris de voir des rassemblements de nombreux citoyens dans le village à certains moments: on est au tournage de La Petite Séducti

Bienvenue à Baie-du-Febvre. 

 

 

Une belle migration
2015-04-13

 On pouvait compter environ 200 000 oies blanches dans le secteur de Baie-du-Febvre. La journée était magnifique pour l'observation. Les canards ont fait leur apparition depuis quelques jours, mais les étangs de la route Janelle sont encore entièrement sous couvert de glace. Les hirondelles bicolores ont également commencé à fréquenter l'environnement de leur nichoirs sur la route Janelle.

CONTRE TOUTE ATTENTE
2015-04-12

À 10h.30 ce dimanche, une visite des aires de migration des oies nous a permis d'estimer à 200 000 le nombre d'oies blanches dans le secteur de Baie-du-Febvre. 

Les vents du sud des dernières ne sont certainement pas étrangers à cette arrivée subite. 

LE RESPECT
2015-04-12

Les aires de repos des oies blanches en migration font partie de la Réserve de la biosphère. Il ne s'agit pas d'un parc provincial par exemple. Les oies sont ici pour se nourrir et se reposer. Qui dit repos dit tranquillité

IL EST DEEMANDÉ EXPREESSÉMENT AUX OBSERVATEURS DE NE PAS FRANCHIR LES CLÔTURES OU DE S'AVANCER DANS LES CHAMPS AFIN DE S'EN APPROCHER. 

Oui, ceux qui ne savent pas respecter les règles d'usage, l'environnement, la faune ailée franchiront parfois allègrement les clôtures. 

Les oies se nourrissent et se reposent. Il s'agit d'une étape cruciale de leur migration de 3 000km. qui les mènera à leur lieu de nidification en Terre de Baffin. Alors, elles accumulent l'énergie qui leur sera nécessaire. C'est la raison pour laquelle on ne doit pas tenter de s'en approcher car alors, elles s'envoleraient et dépenseraient inutilement leur précieuse énergie.

Migration automnale
2014-10-13

Pendant la migration des oies blanches en automne, celles-ci ne s'arrêtent pratiquement pas à Baie-du-Febvre. Les champs où elles se nourrissent au printemps sont encore en culture (maïs-grain). De plus les aires de repos printanières (plans d'eau résultant de la fonte des glaces) sont inexistantes.  

ADN communication, fier partenaire